Ultrarunner, aventure intérieure

... au bout de soi-même! sité dédié à la course de 6 jours !

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Ultrarunner Entrainement mental PNL Préparation mentale: définir un objectif à l'aide la PNL - partie I

Préparation mentale: définir un objectif à l'aide la PNL - partie I

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 

Avant toute compétition on se pose toujours la question sur son objectif.

Il n'est pas toujours aisé d'en avoir une vision claire même si l'on a fixé déjà un kilométrage, un temps, un état dans lequel on veut terminer etc...
En réalité c'est bien souvent intuitif, voire même suggéré par d'autres évidement bienveillants, quelquefois c'est  une revanche, dans la plupart des cas une envie (là c'est normal!),etc...

Mais cet objectif au fond est-il vraiment réfléchi, pensé, s'inscrit-il dans une démarche globale, est-il un one-shot, un élément isolé qui servira autre chose, bref il peut y avoir mille réponses qui n'appartiennent qu'à celui qui porte l'objectif.

Le but est de cet article n'est pas de dresser une énième solution miracle à la définition d'un objectif, ni d'ailleurs au fait de l'atteindre.
Cet article est plutôt un témoignage d'une méthode d'aide à la clarification d'un objectif gràce à la PNL.

En effet, bien souvent toujours nanti de bonnes résolutions on commence par planifier son entrainement, sa logistique, son équipement etc...mais on passe souvent à côté du temps réel qu'il serait utile de consacrer à se poser les bonnes questions pour définir son objectif.
L'idée est aussi une fois défini, de mettre en place tous les moyens qui auront été listés lors de la clarification de celui-ci. Tant sur les plans cités ci-dessus que je qualifierai de techniques et matériels que sur le plan mental, objet du propos.

L'objectif une fois défini, n'est que le début solide du commencement de la préparation.

Et dans tous les cas la première règle d'or est qu'un objectif doit être formulé positivement !

Ci-dessous, brouillon des questions posées dans la technique utilisée en PNL pour les objectifs:


Pour l'exercice on imagine que c'est le coach/l'entraineur qui pose les questions. Pour soi il faut bien sur tout remettre à la 1ère personne ! donc:

Question 1: "Que veux-tu?"

Dis comme cela, quand moi-même je relis ça, je me dis mais c'est "débile", qu'est-ce encore que ce "triturage intellectuel" ou "tout ça pour ça"!!!
En clair j'en souris un peu...

Mais essayons de dépasser ce cap, et d'approfondir réellement tout le sens de cette question si on la ramène comme dans le dessin à ce que cet objectif peut représenter dans nos buts personnels plus généraux et en cohérence avec nos valeurs.

Pour le coup, c'est plus tout à fait la même chose...je crois que le temps passé  sur cette question est fondamental !

La suite se situe dans la même logique mais là aussi savoir prendre le temps d'y répondre et faire le tour de la question à 360° peut amener son lot de surprises donc :

Question 2: "est-ce que cela ne dépend que de toi"

Hé oui, cette question est bien souvent occultée!
imaginons que je veuille atteindre 800km sur ma tentative de record tapis aux 6 jours d'Antibes 2011. De manière encore plus concrète j'ai défini mon objectif ainsi:

"Je veux atteindre 800km sur tapis de course sur 6 jours en 2011"  accessoirement en gérant le risque d'une annulation d'épreuve fictive bien sur concernant les 6 jours d'Antibes.

Mon objectif est  donc formulé positivement et clairement

Il me reste à faire l'écologie technique, avoir pris soin de la partie matériel, electrique etc...enfin que tous les éléments matériels techniques, des conditions etc soient sécurisées, si je me pose maintenant la question 2 de manière précise:

"est-ce que cela ne dépend que de moi d'atteindre  800km sur tapis sur 6 jours en 2011"

Le constat est simple: bien sur que OUI ! C'est bien moi avec ce que j'aurais mis en oeuvre à ce moment là, durant les six jours, qui pourra atteindre la marque des 800km

Dès lors que la réalité et la faisabilité de l'objectif apparaissent et dépendent, de son engagement personnel et de son effort, un grand bout du chemin est parcouru.

Cette première partie avec ces 2 questions seulement a déjà permis par le travail de concentration demandé de "conscientiser" la réalité de nos envies.

C'est déja un grand pas pour construire et entrevoir la capacité à "mentaliser" pour la suite tous les éléments que l'on pourra vivre en anticipation pour activer les circuits d'appentissage neuro-musculaire, à la manière des simulations de vol et des skieurs qui en haut des pistes font déjà leur descente...

Partie II à suivre.

PNL: Programmation neuro linguistique

 

Partenaires

Liens commerciaux


Partager cette page sur facebook

Articles relatifs