Ultrarunner, aventure intérieure

... au bout de soi-même! sité dédié à la course de 6 jours !

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Ultrarunner Entrainement mental Hypnose Préparation mentale - Travail de la concentration

Préparation mentale - Travail de la concentration

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 
Apprendre à se concentrer est un véritable entrainement de fond. Pourquoi se concentrer me direz-vous en course à pied et dans l'ultra où le temps peut-être si long?

Tout simplement pour mobiliser toutes ses ressources pour atteindre son objectif de manière efficace. L'ensemble des paramètres de course quand on tient à atteindre une performance quelle qu'elle soit est important, tant sur les plans techniques du geste etc...que sur les plans logistiques, alimentation, hydratation, protection froid/soleil/pluie etc...soins, j'en passe et des meilleurs. Réussir une course peu importe la place, le temps, en tous les cas simplement avoir le sentiment d'avoir réussi sa course ne s'obtient que mieux quand l'on sait que l'on a rien négligé et qu'au final le résultat était somme toute prévisible au vu des efforts consentis auparavant.

Pour ce faire, à partir de 2008, partant du constat que réussir sur un six jours tenait à rester déterminé dans le temps, j'ai décidé de travailler l'endurance de ma concentration.

Dans les dix points suivants je vais vous donner la méthode que j'utilise dans le cadre de mon début de préparation pendant ma montée en charge pour un six jours, ce sont des exercices quotidiens principalement axés sur le champ de la perception, en PNL on dit VAKO(G) pour visuel-auditif-kinesthésique-olfactif-(gustatif)

pré-requis: choisir un endroit calme où l'on ne sera pas dérangé, se munir d'une photo de paysage tout du moins une photo riche en détails, ce peut même être un petit tableau,  de boules kies ou de coton, une petite boite comportant différents échantillons de matériaux, compter 20'


1- travail canal visuel: regarder la photo choisie dans son cadre et ne plus voir que  cela dans son champ visuel. tout autour doit être floue. Maintenant vous ne voyez plus que cela
2- en regardant l'image formée à l'intérieur du cadre, commencer à détailler l'ensemble des éléments de plus en plus intensément, les couleurs d'abord, les formes, isoler certains détails et fixer les de plus en plus précisément pour les distinguer comme si vous pénétriez dedans. rester sur un détail choisi une à 2 minutes jusqu'au moment où vous décrocherez
3- défocalisez l'image comme si vous reculiez et vous apercevez maintenant le cadre comme un élément de tout votre champ visuel, faites un tour de vue panoramique pour revenir de manière plus légère au contexte du lieu

4- travail canal auditif: fermer les yeux, et commencer à  vous concentrer sur les bruits autour de vous, forcez vous à entendre l'ensemble comme s'il s'agissait d'une ambiance sans en distinguer les différents sons
5- choisissez maintenant un son qui vous plait, vous interpelle pour les raisons qui sont les vôtres et rendez le de plus en plus net dans votre écoute, concentrer vous sur ce son et faites en varier le volume en l'éloignant et le rapprochant comme si vous en possédiez le bouton de volume. ne pensez plus qu'à cela, continuez pendant 2' ainsi jusqu'au moment où vous décrocherez
6- rouvrez les yeux et réactiver l'ensemble de vos canaux de perception en gardant votre écoute attentive mais plus légère

7- travail canal kinesthésique: fermez les yeux, mettez vos boules kies, concentrez-vous sur votre respiration et ralentissez la en forçant vos mouvements. Ressentez l'air entrer et sortir de vos poumons. poussez votre expiration de manière à sentir vos muscles abdominaux contractés. tenez cet exercice 2' en étant attentif à vos sensations, de plus en plus concentré et attentif à vos sensations...
8- revenez à votre rythme normal, rouvrez quelques secondes les yeux pour vous saisir de votre boite qui contient les matériaux
9- fermez de nouveau les yeux, et avec mains, touchez les matières lentement, passez les différents échantillons sélectionnés dans vos 2 mains. Choisissez-en une et concentrez-vous sur le ressenti sur votre peau, touchez les surfaces avec vos bouts de doigts et ressentez de plus en plus précisément la nature du matériau choisi, vos doigts perçoivent tous les détails, rugosités, relief, aspérités, formes, approfondissez un élément jusqu'à avoir l'impression qu'il est collé à vos bouts de doigt...restez comme cela jusqu'à ce que vous décrochiez
10-rouvrez les yeux, regardez autour de vous en vous étirant si vous en ressentez le besoin, faites quelques pas en respirant agréablement
 

Partenaires

Liens commerciaux


Partager cette page sur facebook

Articles relatifs