Ultrarunner, aventure intérieure

... au bout de soi-même! sité dédié à la course de 6 jours !

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Ultrarunner Entrainement mental Hypnose Hypnose - je ne savais pas que c'était possible et pourtant !Chapitre II

Hypnose - je ne savais pas que c'était possible et pourtant !Chapitre II

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 3
MauvaisTrès bien 

Chapitre 2: "je suis invincible..."

Mon propre regard me fait peur...où suis-je à cet instant...???

Finalement un 6 jours c'est assez idiot au fond :-), on est là à se croiser, se décroiser, s'épier, ne s'occuper que de soi et de ses bobos,

avec l'inconséquence suprême d'être au centre des préoccupations du monde, tellement on a l'impression de participer à quelque chose d'exceptionnel. Je me suis beaucoup posé de questions aujourd'hui après ce 5ème 6 jours, de ce sentiment d'être au centre, que le monde vous suit mais quand même temps vous en êtes coupés. Est-ce la rotation tel un astre sur son orbite qui finit par nous procurer cette impression, est-ce la fatigue, l'aliénation en devenir, les rituels, tics, manies et autres qui finissent par s'installer ou finalement le mélange d'un peu tout et encore plus, qui telle  la fameuse émission de reality show le "Loft" nous transportent dans une autre dimension, celle des "ultrafondus !!!

...retour sur le circuit, put...ça fait près d'une heure que je vole, Jean-Pierre, mon coach, entraineur, ami, père spirituel est à mes côtés comme à son habitude. Il me soigne avec un zèle hors du commun. Mais à cet instant quelque chose de différent se passe, je sens son regard qui me toise, il me dévisage comme s'il investiguait une scène de crime à la quête d'un quelconque indice dévoilant une piste non explorée. Je lis dans ses yeux des interrogations mais je ne comprends pas...
Durant cette heure, armé de ces nouvelles forces retrouvées j'ai pris soin d'être attentif et concentré, pour ce faire, j'ai adopté une technique de focalisation de mon regard en fixant un point imaginaire devant mes pieds situé à 1,50 mètre environ. Petit à petit, cette fixité comme lors d'un voyage en train quand on regarde défiler les rails et qu'on s'évade dans une rêverie bienfaitrice nous coupant de la réalité s'est mue en cible de toute mon attention. Ce point virtuel, je ne peux plus le quitter, je le vois là devant mes pieds, il avance à mon rythme, je n'essaie pas de l'attraper mais je ne peux me détourner de lui. Ce n'est pas obsessionnel mais nous ne sommes que tous les deux, je vois, entends, ressens ce qui m'entoure mais tout me semble loin en étant hyper-présent à la fois. Je me sens bien comme jamais je ne l'ai été depuis des années ou tout simplement comme je ne l'ai jamais été.
Je me surprends à "entendre" le bruit de l'air, comme dans un rêve où parfois on a l'impression que l'on sait que l'on rêve, je me dis: "Mica, il se passe quelque chose, comment tu peux ressentir des choses comme ça ??? on entend quand même pas le bruit de l'air tout de même...tu deviendrais pas un peu fou!!!"
Voilà que je me surprends à dialoguer tout seul avec cette voix/voie intérieure, qui se livre à un combat où la raison bâtie sur mes pré-supposées connaissances, ne permettent pas d'intégrer ces nouvelles vérités mais où au fond telle la science qui se veut tout expliquer, je me mets à me dire: "ah oui, mais c'est vrai, tu dois pouvoir entendre l'air car il y a des molécules et comme elles se baladent et qu'elles se heurtent, hé bien comme le bruit de cymbales de batterie, tu entends ces bruits...et puis Mica tu as fait de la musique, alors c'est normal, tu vois...que c'est simple les choses...non Mica, complique pas, au fond tu as toute la connaissance, c'est parce que il te faut un peu plus de temps pour réfléchir, là tu peux..."

Et toujours en dialogue avec cette voix/voie qui finalement trouve des explications à tout avec des bribes de croyances dont je ne sais si au fond il y a quelconques vérités dans mes pseudos explications du moment, je continue ce voyage à 11km/h sans me soucier de ce qu'il se passe autour de moi...mais là aussi je perçois tout comme un radar qui serait branché en ultra alerte l'ensemble de qui se vit sur le circuit. J'ai une conscience globale ! ça y est, j'ai compris !

à suivre chapitre 3...

 

Partenaires

Liens commerciaux


Partager cette page sur facebook

Articles relatifs